UA-62381023-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 23 juillet 2019

Lu Yu, « M’adonnant à la lecture »

luyu3.JPG

 

« “le vieil homme qui n’en fait qu’à sa guise”, la tête blanche, est retourné dans son méandre de la rivière Shan

dans la solitude derrière mon portail rustique, les livres remplissent la maison

le potage de chénopode et la bouillie de blé refroidissent, je ne vais pas manger

lire les cinq tombereaux de livres réunis durant toute ma vie me comble

non sans grand peine je corrige les erreurs, efface et réécris

sur des mélodies tristes je fredonne des ballades poignantes

j’ai complété le catalogue des idéogrammes

même les interprétations mineures en langue étrangère, je note tout

parfois jusqu’à l’aube je n’éteins pas la lampe

la neige qui tombe drue frappe à la fenêtre “su su”

encore douze années avant que je n’atteigne l’âge de soixante-dix ans

peut-être y a-t-il quelques classiques perdus, quelques chapitres manquants à ajouter à ma collection

je ne crains pas que les visiteurs se moquent de ce fou des livres

c’est tout de même mieux que si les livres restaient tout neufs dans leur étui, sans que personne ne les touche »

 

Lu Yu

 Le vieil homme qui n’en fait qu'à sa guise

traduit du chinois par Cheng Wing fun & Hervé Collet

Moundarren, 1995