UA-62381023-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 16 novembre 2021

Wisława Szymborska, « Certains aiment la poésie »

121963781.png

 

« Certains —

donc pas tout le monde.

Même pas la majorité de tout le monde, au contraire.

Et sans compter les écoles, où on est bien obligé,

ainsi que les poètes eux-mêmes,

on n’arrivera pas à plus de deux sur mille.

 

Aiment —

mais on aime aussi le petit salé aux lentilles,

on aime les compliments, et la couleur bleue,

on aime cette vieille écharpe,

on aime imposer ses vues,

on aime caresser le chien.

 

La poésie —

seulement qu’est-ce que ça peut bien être.

Plus d’une réponse vacillante

furent données à cette question.

Et moi-même je ne sais pas, et je ne sais pas, et je m’y accroche

comme à une rampe salutaire. »

 

Wisława Szymborska, « Fin et début » 1993

in De la mort sans exagérer, poèmes 1957-2009

Préface et traduction de Piotr Kaminski

Poésie / Gallimard 2018

Commentaires

Je vous remercie de nous faire partager à quelques jours d'affilée vos choix qui toujours créent un écho dans mon parcours de lecteur.
Je vous souhaite que ce ne sont que de bonnes raisons qui vous ont faits nous laisser sans nouvelles (lectures) tous ces temps.
Merci,
Bien à vous,
G.

Écrit par : Guillaume | mardi, 16 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Hélas, les raisons de baisser les bras ne sont jamais bonnes, quelles qu’elles soient… abandonner le poste, la veille, est une désertion, La fatigue a bon dos… Je vous remercie de votre délicate attention.

Écrit par : Claude | mardi, 16 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

J'imaginais que c'était des projets d'écriture et/ou d'édtion qui vous tenaient loin de cette page, me tenant peu informé des différentes sorties du moment (pour de mauvaises raisons évidemment). Je pensais louper l'un de vos ouvrages ou attendais d'en trouver quelque extrait ici.
Je vous remercie à nouveau de reprendre cette veille, ce poste, dont je suis convaincu que nous sommes nombreux à penser qu'il est important dans la diffusion des lettres actuelles (malgré ou grâce à leur manque, parfois, d'actualité).

Écrit par : Guillaume | mercredi, 17 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.