UA-62381023-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 16 septembre 2017

Alain-Christophe Restrat, « ême »

21754572_10214062611303095_1152711576_n.jpg

Alain-Christophe Restrat & Sophie Chambard, Carcans, 1984 © CChambard

 

« le seul

ce qu’attente

d’ailes

et durée

quand la faim

du poème

est même

 

––

 

…de fois

la crête

 

le moindre mot

 

ô bouche cousue

 

––

 

(c’est le roman rose

jamais guéri de soi)

 

––

 

la chambre est close

la rédaction fond

la matière est d’air

comme trois moi

qui sont moi

 

––

 

on ne préface que

le cœur

 

comme les mots dans un livre

décevant l’attente

 

le blanc souci de la nuit

 

––

 

(c’est la lettre d’amour

jamais lue de toi)

 

––

 

le seul

…de fois

…de mots

le même

est

 

––

 

comme un tout

en pièces laissé

à portée de la main

 

––

 

relié à

un livre essentiel

que le peu de sens défend

 

––

 

se met à jour lentement

écrivant le feuilleton

les transitions d’une gamme

 

portée… table… outils

d’un travail légendaire

 

­­––

 

la lenteur en personne

amoureuse d’un objet :

 

l’étrangeté du seul

reployant les feuillets

 

­­––

 

et dans l’attente enfin regardée

lisant

       la naturation le solde

       complété d’une illusion  

       à décrire :

 

––

 

seul

fois

mots

 

ême

 

est-ce »

 

21698185_10214062540861334_928932782_n.jpg

double page de l'édition originale, travail de Sophie Chambard, technique mixte sur vélin de Rives : papier de Chine & gouache.

 

Alain-Christophe Restrat

« ême »

coll. Les Galées, à Passage, 1985

Outre l’édition ordinaire sur vergé ivoire, 11 exemplaires ont été imprimé sur vélin de Rives, enrichis de travaux originaux de Sophie Chambard, numérotés de I à XI.

 

Alain-Christophe Restrat est né le 21 décembre 1946 à Beaune, dans le Loiret.

Il est mort le 14 septembre 2017. 

C’était notre ami,