UA-62381023-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 21 mars 2019

Olivier Domerg, « La méthode Vassivière »

martigues-11.jpg

© Brigitte Pallagi

 

« […] Toute cette enfance enviait

la rumeur de la forêt et du lac

* * *

Poèmes jetés,

                   structures téméraires.

 

Le charivari des oiseaux.

 

Depuis les pâturages

les clôtures vagabondent.

 

Lumière intrinsèque

du paysage,          

                 structurations de la campagne

tonitruante :

 

page magique telle l’ardoise.

La vie

         chaque jour poursuivie.

* * *

Le brouillard qui se lève

sur les champs.

 

Toute chose ramenée

à une forme

                   opaque.

 

Le cri des colverts

s’interpellant.

 

Nous avions appris ces mots

ruraux et les avions oubliés.

* * *

Par la suite, nous pensions

que le lac intense

était la “lumière de ce monde”.

 

Personne ne nous avait démentis

à ce sujet.

 

 

Nous nous dirigions vers ce bois

baptisé “de sculptures”,

 

nous pénétrions dans la forêt

et nous marchions

                           jusqu’à ce

qu’un changement s’opère.

 

Qui s’opérait,

                     de fait. »

 

Olivier Domerg

La méthode Vassivière

Dernier Télégramme, 2018

http://www.derniertelegramme.fr/La-methode-Vassiviere