UA-62381023-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 04 janvier 2015

Amelia Rosselli, « Document »

amelia-rosselli1.jpg

 

« Sans toi

transpercé, je ne sais pas détacher la connaissance

de l’avortement de fer

(comme d’un candide petit lit d’enfant

séparé).

 

Puis j’ai retrouvé une lumière

intacte, qui était une sorte de paradis

mal digéré.

 

Une paire d’yeux célestes incertains,

un rêve ou deux,

là-bas dans la pinède malodorante ;

je ne sus plus

croire à la réalité avec certitude en la guidant

dans des bois moins amoureux. »

 

 Amelia Rosselli

Document – 1966-1973

traduit de l’italien et postfacé par Rodolphe Gauthier

suivi de Mots pour Documents par Olivier Gallon

La Barque, 2014