UA-62381023-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 28 octobre 2008

Sandor Ferenczi

images.jpg“Il n'y a pas de bonté là où de la reconnaissance est escomptée.

La bonté, il faut l'avoir reçue enfant, en quantité suffisante pour pouvoir en redonner.”

Sandor Ferenczi

Confusion de langue entre les adultes et l'enfant

Traduit de l'allemand par le Coq Héron

Petite bibliothèque Payot, 2004

11:21 Publié dans Au jour le jour | Lien permanent

Commentaires

« Un homme sans élévation ne saurait avoir de bonté ; il ne peut avoir que de la bonhomie. »
(Chamfort)

Écrit par : DM | mardi, 28 octobre 2008

ô, je crois qu'il se trompe , un peu... La bonté, si vous saviez, comme elle peut venir là, tout à coup comme une eau qui affleure dans le sable ou la terre et on dit : ô une source et cela est bon et envahit tout et tout cède et ça fait du sourire qui coule sur les blessures du monde, ça endort la douleur, ça berce la solitude de l'autre. Ah, oui , c'est bon et tout inconscient la bonté même chez ceux qui ne l'ont pas reçue : c'est cadeau !

Écrit par : Christiane | jeudi, 04 décembre 2008

Les commentaires sont fermés.