UA-62381023-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 02 mai 2013

Alexis Pelletier, « Comment quelque chose »

alexis-pelletier-photo.jpg

« Je regarde la nuit

les nuages et je ne sais pas ce qui tremble

au lointain

les arbres ou le désir

et je ne sais pas te répondre

je ne sais pas dans le monde ce qui est possible

et comment l’affirmer

il y a c’est sûr une obligation

dans les mots

celle d’une écoute

il y a toujours la crainte que celle-ci

ne rende sourd à d’autres ouvertures

il y a aussi la volonté d’être avec

les mots dans l’acceptation du monde

et de toutes ses horreurs

ou plus exactement le fait que le refus

soit une part prégnante de l’acceptation

d’être au monde avec la volonté

de chanter celle-ci

par des rythmes inégaux ou non

en suivant le vol des oiseaux

les jardins de Chaumont-sur-Loire

les poèmes d’Anna Akhmatova

ceci même qui fait que chaque mot

est une ouverture

une chance plus vaste que le monde lui-même »

 

 Alexis Pelletier

Comment quelque chose suivi de Quel effacement

L’Escampette, 2012

 

Dix-neuvième page pour fêter les vingt ans de L’Escampette

Demandez le programme : http://www.livre-poitoucharentes.org/fichiers/Escampette_...

Dernière minute Julie Proust-Tanguy ne sera pas des nôtres. Nous le regrettons et lui souhaitons le meilleur.

Les commentaires sont fermés.