UA-62381023-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 03 janvier 2014

Deborah Heissler, « Chiaroscuro »

blogspot_lecture.jpg

 

« Oubli —

 mais n’oublie pas la nuit l’abîme à dire

 

 

— /

 


grenades frénétiques dénuées de sens

 sous la caresse

 

 allant l’air et la sarabande

 grave sourde intense aux terres nues

 brûlée »

 

Deborah Heissler

 Chiaroscuro

 Linogravures d’André Jolivet

 Préface de Sabine Huynh

 Æncrages & Co, coll. Voix de chants, 2013

Les commentaires sont fermés.