UA-62381023-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 06 novembre 2015

Rose Ausländer, « Pays maternel »

rose1922.jpg

« Je cherche

 

Une fois un poème

Trouvé

Je cherche

Le mot interligne

Dans la danse des lettres

Consonnes voyelles

Je palpe la longueur la largeur

Des mots

Cherche et invente

Le mot

Animé du souffle

 

Voix II

 

Dans la frondaison résonne encore

L’élégiaque

Rossignol

 

Des voix d’abeilles

D’une clarté mielleuse

 

Éther

Polyphonique

 

Écoute

Le mot haleine du poète

 

Écoute

Tes propres mots »

 

Rose Ausländer

Pays maternel

Traduit de l’allemand par Edmond Verroul

Héros-Limite, 2015

Commentaires

l'haleine même du poème est sa fugace et éternelle vérité

Écrit par : ECKHARD ELIAL | dimanche, 08 novembre 2015

Les commentaires sont fermés.