UA-62381023-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 28 mars 2008

Henri Thomas

« Je leur abandonne cette vie, puisque je les ai laissé me faire ce que j’étais. Inutile de leur disputer ces apparences, ces loques de moi-même. Mais conserver l’idée que c’est moi tout de même, celui-là, que la continuité est certaine : croire que j’étais moins celui-là que ne suis celui que je veux être est le meilleur moyen de ne pas pouvoir faire le moindre changement. »
 
1798179474.jpg
Henri Thomas
Carnets 1934-1948
édition établie par Nathalie Thomas
préfacée par Jérôme Prieur
Éditions Claire Paulhan, 2008

16:59 Publié dans Au jour le jour | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.