UA-62381023-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 09 avril 2011

Deux extraits du "carnet des morts"

sur Poezibao : http://poezibao.typepad.com/poezibao/2011/04/anthologie-p...

 

sur Littérature de partout : http://litteraturedepartout.hautetfort.com/archive/2011/0...

 

poezibao,littérature de partout,carnet des morts,claude chambard,mollat


quelques livres dans la vitrine de la librairie Mollat

 

Commentaires

"Le livre est le lieu de la ressemblance."

Ce Carnet, j'y ai cheminé en compagnie familière, et pourtant il m'a conduite en des lieux inattendus, de rencontre en reconnaissance; et cette langue adaptée au moindre mouvement d'une conscience y crée un territoire plein de surprises et d'émotions.

Oui, le livre est ce lieu, celui où les mots dessinent les contours de l'âme, la saisissent, la figent un instant pour la libérer ensuite; et je pense à un poète que nous aimons...

"Je suis seul, je mets la fleur de cendre
dans le verre rempli de noirceur mûrie. Bouche sœur,
tu prononces un mot qui survit devant les fenêtres,
et sans un bruit, le long de moi, grimpe ce que je rêvais." (c'est dans Pavot et Mémoire).

Écrit par : Anne-Françoise | samedi, 09 avril 2011

Les commentaires sont fermés.