UA-62381023-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 13 juillet 2012

Françoise Clédat, "Petits déportements du moi"

 

françoise clédat,petits déportements du moi,tarabuste« Le monde s’éclaire dans sa forme existe

n’existe pas

 

Je dis à l’ami je dis à rené le doute vaincu par

la douleur

en douleur de douleur ne doute

 

Si douleur existe manifeste manifestation d’organe n’est-ce pas la preuve je dis à rené je dis à l’ami n’est-ce pas la preuve

qu’amour existe et joie

sans organe

 

Je vis une histoire d’amour

 

Dans l’histoire que je vis existe / n’existe pas en existe / n’existe pas trouve

unité complétude

 

Je dis à rené je dis à l’ami me vois-tu me rapprochant de ce je ne sais pas amour à lui-même uni comme doublement d’avoir été ne doute

réel l’enlacement

 

Qu’ab / sens maintient

possède sensué tous les attributs

me vois-tu je dis à rené je dis à l’ami me vois-tu experte à te les décrire

attributs de la présence qui n’est pas ne rien décrire de l’absence qui est

 

Vers se dissoudre

Me revient mode d’être

 

Je vis une histoire d’amour »

 

Françoise Clédat

Petits déportements du moi

Tarabuste, 2012

 

Les commentaires sont fermés.