UA-62381023-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 30 janvier 2013

Gérard Haller, « L’ange nu »

 

kupka.jpg

« c’est comme un jeu. Voici. Le sexe au centre

 exact de l’image, la trouant on dirait

ou l’ouvrant sur sa propre béance dessous,

intouchable, et tous les corps autour à toucher.

Nus oui : à même la toile nue de l’image

ici ensemble éclosant. Étoiles, étoiles

et fleurs oui. Elle debout nue au beau milieu

de la prairie comme ça et toutes les fleurs

autour et l’herbe innombrable et le lait

depuis toujours répandu de la lumière.

C’est pour toi elle dit. Et le rose aux joues

et les lèvres rouge sang. Regarde. La chair

à vif bleue jaune rouge du vieux masque peint

pour l’amour et la crinière violacée de Méduse,

regarde, les serpents oui, et le lit de neige

là-bas séchant au soleil et le ciel au-dessus

déclos noircissant déjà. C’est pour nous

elle dit ça serait pour nous maintenant

si tu veux

 

elle attend. On ne sait pas. Le geste, le mot

qui ferait tout recommencer

 

tu veux ?

 

elle demande. Répétant devant moi le geste

d’Émy là-bas pour me montrer. C’était l’été

je me souviens c’était dans le même pré déjà,

lumineux, le même nid dedans la lumière,

et elle s’est mise nue, c’est pour toi elle a dit

déjà et elle a penché la tête un peu aussi

comme ça et pris ma main je me souviens

mes doigts dans sa main et m’a fait toucher.

Tu veux ? Elle m’a montré. C’est là le trou

dedans intouchable qui fait venir tout

dehors. J’avais peur. C’était la première fois.

Elle riait. Regarde elle a dit c’est là le bord

pour nous du ciel

 

tout ce qu’il y a / c’est tout ce qu’il y a / là

et pas là / noir elle dit vide dessous sans

fin puis lumière et retour / vie et mort / corps oui

finis / passant seulement / suspendus ainsi

ensemble ici au bord du noir / c’est ça qui est

beau elle dit

ce cœur au bord

 

être là c’est tout / mains yeux lèvres et tout ça

se confiant comme ça tout l’amour

 

tu veux ? C’est maintenant si tu veux »

 

Gérard 1[1]_face0.jpg Gérard Haller

 L’ange nu

 Édition Solitude, 2012

 

Cette page est dédiée à Sophie pour son anniversaire.

 

Merci à Isabelle pour la photo de Gérard.

 

La peinture est de František Kupka, La petite fille au ballon, 1908,

Centre Pompidou, Musée national d’art moderne

 

Commentaires

magnifique ! vive Sophie, Vive Kupka !

Écrit par : gilda nataf | mercredi, 30 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.