UA-62381023-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 28 octobre 2014

Georg Christoph Lichtenberg

georg_christoph_lichtenberg.4.jpg

 

«  Beaucoup de choses me font mal qui ne font qu’un peu de peine aux autres.

 

Nos ancêtres avaient de bonnes raisons de créer cet ordre-là et nous avons de bonnes raisons de l’abolir.

 

Il y a en effet beaucoup de gens qui lisent pour être dispensés de penser.

 

L’un conçoit l’idée, l’autre la porte sur les fonts baptismaux, le troisième lui fait des enfants, le quatrième lui rend  visite au moment de sa mort et le cinquième l’enterre.

 

Pour réveiller le système qui dort en chaque homme, rien ne vaut l’écriture. Quiconque a écrit a trouvé qu’elle réveille toujours quelque chose que l’on discernait mal jusque-là bien que cela fût en nous. »

 

 in Jean François Billeter

Lichtenberg

Choix et traduction

Allia, 2014

13:21 Publié dans Écrivains, Édition | Lien permanent | Tags : lichtenberg, billeter, allia

Les commentaires sont fermés.