UA-62381023-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 25 juin 2018

Yuefu anonyme, « Ballade des papillons »

FleurepoqueMing14eChine.jpg

Anonyme, Fleurs et papillon, Dynastie Ming

 

« Les papillons folâtrent dans les jardins de l’est.

Au troisième mois, où vont-ils rencontrer des hirondelles qui en nourriront leurs petits ?

Ils me rejoignent parmi les luzernes ;

Ils m’assistent quand je pénètre dans les profondeurs du Palais Pourpre*.

Ils s’y déplacent à l’entour des chapiteaux et des colonnettes.

Les passereaux arrivent alors pour banqueter ;

Ils viennent pour donner la becquée à leurs oisillons,

Hochant la tête en battant des ailes.

Où volettent-ils ? Où volettent-ils donc ? »

 

* Palais Impérial. C’est aussi le nom de la Cité interdite, d’une constellation qui couvre une région voisine du pôle nord céleste, empiétant sur la Grande Ourse, la Girafe et le Dragon. On nomme aussi le sternum de cette façon.

 

 Yuefu** anonyme

Dynastie des Han, 206 av. J.-C. – 220 après J.-C

traduit du chinois par Rémi Mathieu

Anthologie de la poésie chinoise

La Pléiade, Gallimard, 2016

 

** Le Yuefu, Bureau des musiques, est un genre poétique chinois typique de la dynastie Han. À l’origine le Yuefu est une chanson populaire anonyme, il deviendra un genre très prisé par les lettrés.

 

16:21 Publié dans Écrivains, Édition, Livre | Lien permanent

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.