UA-62381023-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 27 novembre 2019

Volker Braun, « Ripaille nocturne avec Su Dung-po (1036-1101) »

Capture d’écran 2019-11-27 à 15.14.51.png

 

« Sur le sol je me repose

De

Ma poitrine coule l’eau

D’où

 

Sources jaillissant des pierres

 

L’espoir est insensé

Tout comme le désespoir

Personne ne boit ? Demande le drap :

“Laisse écouler le reste de ta vie…”

 

J’ai bien trop de sueur

Mais pas assez d’encre

Et salive plus que patience

Pour décrire le monde

Jusqu’à ce que je me tarisse — »

 

Volker Braun

Poèmes choisis

Traduit de l’allemand par Jean-Paul Barbe et Alain Lance

Préface d’Alain Lance

L’oreille du loup, 2001, réédition : Poésie / Gallimard, 2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.