UA-62381023-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 03 mars 2008

...

“ Avec quoi fait-on la morale et la science et les lois de la vie ?

Toujours avec le désespoir des autres. “ 

Charles-Albert Cingria 

 

Dans l'incapacité d'écrire en ce moment, je m'appuie sur les mots des autres qui me sont nécessaires. Il faut lire Cingria qui est un grand méconnu et un frère si nécessaire. Comme Rousseau, comme Montaigne, comme Quignard, Sebald, Walter Benjamin, Kafka, Hrabal, Bernhard... comme tant d'autres. Ils sont là. À nos côtés, ils nous soutiennent.

 

“ Je n'ai jamais pensé que la liberté de l’homme consistat à faire ce qu'il veut, mais bien à ne jamais faire ce qu'il ne veut pas. “

Jean-Jacques Rousseau

Les Rêveries du promeneur solitaire

Pléiade 

 

“ Non je n'ai pas pleuré toutes mes larmes

Elles se sont amassées en moi.

Depuis longtemps mes yeux n'en ont plus,

N'en ont plus aucune, et je vois le monde. “ 

Anna Akhmatova

Requiem et autres poèmes

Traduit du russe par Jean-Louis Backès 

Poésie/Gallimard 

13:25 | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.